La vie est facile, ne t'inquiètes pas

Publié le par lpakerette

Décidément les livres de Agnès Martin Lugand se dévorent. Cette suite de "Les gens heureux lisent et boivent du café" est encore mieux. On a du mal à s'échapper des personnages, à les laisser de côté. Il faut lire ce roman d'une traite sinon c'est le manque assuré. Ce roman est une dépendance aux sentiments que sont l'amour et l'amitié. Quelle belle leçon de vie et cela fait du bien!

Diane a décidé, depuis son retour d'Irlande, de reprendre sa vie amoureuse en main. Elle se laisse attendrir par Olivier. Il la rassure, la protège, la comprend et surtout s'entend très bien avec Félix. Tout se passe pour le mieux quand elle rencontre à nouveau Edward lors d'une exposition sur Paris. Les souvenirs remontent alors à la surface.

Note: 5/5

Publié dans Agnès Martin Lugand

Commenter cet article