Rouge bonbon

Publié le par lpakerette

Ecrit par Cathy Cassidy

Editions: Nathan

Genre: Jeunesse

Prix: 14.95€HT

224 pages

Synopsis: Depuis que son père a quitté sa mère, Scarlett, 12 ans, refuse de lui parler. Mais après avoir été une nouvelle fois exclue d'un collège, elle est envoyée vivre chez lui, en pleine campagne irlandaise, et doit cohabiter avec une belle-mère et une demi-soeur. Alors qu'elle pense mourir d'ennui, elle rencontre Kian, un mystérieux garçon.

Du pur Cathy Cassidy. Je suis contente d'avoir retrouver la plume de cet auteur. J'avais tellement été déçue par ma lecture de Miss pain d'épices que j'attendais beaucoup de ce nouveau roman.

Et il m'a effectivement réconcilié avec Cathy Cassidy. L'histoire est marquée par les idées de cet auteur et tant mieux. Alors cela reste toujours du jeunesse mais on ne peut qu'apprécier et proposer spontanément ce roman aux enfants de 13-14 ans. 

Je me suis attachée à Scarlett même si celle-ci est assez révoltée. C'est justement sa colère qui m'a interpellé. J'ai trouvé que le sujet était très bien abordé. On comprend que Scarlett soit marquée par la séparation de ses parents. D'autant que sa mère ne communique pas assez pour lui expliquer les événements. Au contraire, elle l'incite à détester son père et à développer une colère certaine.

Je me suis attristée devant le comportement de cette mère qui ne prend pas le problème de sa fille à coeur. La seule solution pour elle étant d'envoyer sa fille chez son ex et lui faire comprendre que c'est à lui de se débrouiller dorénavant. 

Cathy Cassidy sait créer des personnages attachants avec de réelles problématiques. Les sentiments de chacun d'entre eux sont sincères et c'est ce qui en fait une lecture appréciable. L'écriture est fluide. Ce livre se lit en quelques heures car une fois qu'on l'a commencé, on se prête au jeu de suivre Scarlett dans ses aventures.

Je suis donc réconciliée avec l'auteur et ce roman m'a donné envie de reprendre la saga Les filles au chocolat que j'avais laissée en suspens.

Note: 16/20

Publié dans Cathy Cassidy

Commenter cet article