From five to nine, tome 1

Publié le

Ecrit par Miki Aihara

Editions: Panini

Genre: Manga Shôjo

Prix: 4.98€

190 pages

Synopsis: Nous avons tous un rêve. Celui de Junko est de s’installer à New York pour vivre des aventures passionnantes à l’instar des héroïnes de ses séries télé préférées. Belle et brillante, elle décroche un poste de professeur d’anglais dans une école privée. Junko a tout pour être heureuse. Il lui manque seulement un amoureux et, même si sa grand-mère l’a déjà casée, Junko n’est pas emballée. Certes l’heureux élu est bel homme mais c’est un bonze et épouser un moine bouddhiste n’est pas tout à fait ce dont Junko rêve. Le problème, c’est qu’il ne partage pas son opinion et a bien l’intention de ne pas lui faciliter ses futures histoires d’amour.

Enfin un manga où l'histoire d'amour concerne des adultes. Rien que pour cela il fait déjà la différence. J'ai adoré l'histoire. On y retrouve les traditions japonaises: mariage arrangé et moine bouddhiste. Moi qui suis curieuse des conditions de vie asiatique, j'ai totalement adhéré à cette histoire.

Et malgré ce côté authentique, le personnage de Junko apporte un côté moderne. Elle est décidée à exercer son métier coûte que coûte. Elle a même pour ambition d'enseigner aux Etats-Unis. Elle a une sacrée force de caractère. Elle défend ses valeurs même si cela n'est pas toujours facile pour elle. J'ai été étonnée de constater que les personnages couchent ensemble. Je ne m'attendais pas à cela dans un manga.

J'ai aimé cette relation ambigu entre Junko et le bonze. Junko laisse parler ses sentiments au moment où elle les ressent mais elle s'interroge aussi à sa relation soit-disant amicale avec 

 

Commenter cet article