Alfie Bloom, tome 1: Alfie Bloom et l'héritage du druide

Publié le par lpakerette

Ecrit par Gabrielle Kent

Editions: Michel Lafon

Genre: Fantastique Jeunesse

Prix: 14,95€

297 pages

Synopsis: Alfie Bloom est un garçon ordinaire, jusqu’au jour où il reçoit un héritage inattendu : un château ! Et pas n’importe lequel, le château d’Hexbridge, un endroit bizarre où les majordomes ont de bien étranges pouvoirs et où les peaux d’ours peuvent voler. Le garçon y découvre bien vite que les circonstances de sa naissance font de lui l’unique gardien d’une magie vieille de plusieurs siècles. Avec l’aide de ses cousins, Maddie et Robin, il devra tout faire pour la contrôler et la protéger des forces obscures qui veulent s’en emparer.

Voici un roman que j'avais gagné il y a quelques mois. Je trouvais la couverture jolie et je n'avais pas beaucoup entendu parler de ce livre sur la blogosphère. Donc c'est sereinement et sans en savoir trop que j'ai démarré ma lecture.

Ce livre est catégorisé jeunesse et effectivement il l'est énormément. Tout d'abord, les personnages que nous suivons ont 12-13 ans et sont encore largement dépendants de leurs parents. Ils vivent dans le contexte de l'école et de la franche camaraderie. Je me suis alors plongée tranquillement et doucement dans ce roman où le rythme n'est pas franchement soutenu.

C'est effectivement très lentement que l'on apprend à faire connaissance avec Alfie et ses conditions de vie. Il est triste que son père soit peu présent dans sa vie car celui-ci se réfugie dans son atelier afin d'y inventer des objets loufoques. Arrive alors dans sa vie un évènement qui va lui permettre d'hériter d'un château assez mystérieux mais rempli d'espoir pour une nouvelle vie. J'ai aimé les relations que partage Alfie avec ses cousins et même son père car elles sont évolutives et chargées de tendresse. Mais j'ai regretté qu'elles n'aient pas été plus explosives.

Ce roman manque de rythme, de puissants rebondissements. L'histoire reste plate et pourtant elle cache un beau potentiel. En effet, Alfie doit faire face à des personnages et des lieux magiques mais ils ne sont pas plus décrits que cela. Le château dans lequel va vivre Alfie est décrit comme immense et se révèle énigmatique. J'aurais aimé y passer plus de temps et aurait voulu voir mes poils se redresser au cours d'un couloir sombre ou bien d'une vieille armoire grinçante mais il n'en est rien. J'ai adoré l'idée de l'ours qui finit en peau de bête et qui devient un fidèle compagnon. Pourquoi, seul cet animal marque la différence? L'auteur aurait dû exploiter davantage l'environnement de la magie.

L'histoire reste intéressante mais pas transcendante. Dès les premiers chapitres j'ai su ce qui arriverait, le devenir de certains personnages. Donc je n'est pas été happée plus que cela par ma lecture. Cependant, je la recommande sans problème à des enfants entre 10 et 12 ans. J'ai aussi gagné le 2ème tome et je ne sais pas encore si j'arriverais à le sortir de ma pile à lire.

Note: 14/20

 

 

Commenter cet article