Surtensions

Publié le par lpakerette

Ecrit par Olivier Norek

Editions: Pocket

Genre: Thriller

Prix: 7.80€

480 pages

Synopsis:  Le capitaine de police, Coste, doit protéger un membre de son équipe. Il se retrouve au coeur d'une histoire réunissant pédophile, assassin, kidnappeur, braqueur... Pour s'en sortir, il devra faire face à ses démons.

Tout d'abord, je tiens à remercier le site lecteurs.com et les éditions Pocket pour l'envoi de ce roman.

Dans les premières pages, j'ai de suite été transportée dans une ambiance très tendue, angoissante, limite gênante. Et je me suis dit que si l'ensemble du roman était comme ça je n'allais pas pouvoir le lâcher. Mais finalement, c'est retombé comme un soufflé. 

L'histoire commence au sein du milieu carcéral. C'est donc dans un environnement assez glauque que nous faisons connaissance avec quelques personnages qui ont leur importance tout au long de l'histoire. Ensuite, nous intégrons le monde de la police et prenons part à toutes les actions qui sont faites pour avancer dans l'enquête. Même si je n'ai pas forcément détesté suivre l'équipe du capitaine Coste, j'attendais toujours et encore de reprendre le rythme et l'angoisse des premiers chapitres mais cela n'est jamais venu.

J'ai trouvé l'enquête très alambiquée. Elle est intéressante mais pas transcendante selon moi. J'aurais aimé plus de noirceur, plus de moments marquants psychologiquement. Il y a bien sûr des événements assez forts qui marque la lecture et qui font subir aux personnages des moments sombres. Il y a une cohésion dans l'équipe qui est plaisante et qui montre que le métier de policier est marqué par la solidarité. Donc, je me suis tout de même attachée aux personnages, j'ai apprécié leurs personnalités. 

L'histoire ne m'a cependant pas touchée plus que cela. Je ne me suis pas ruée sur mon livre comme je l'attendais. Et je ne pense pas non plus lire les autres romans où intervient le capitaine Coste. J'ai lu de bons thrillers avant celui-ci qui m'ont largement plus marquée.

Note: 14/20

 

Publié dans Olivier Norek

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article