Ça aussi, ça passera

Publié le par lpakerette

Ecrit par Milena Busquets

Editions: Folio

Genre: Contemporaine

Prix: 6.60€

192 pages

Synopsis:  C'est l'été, la saison préférée de Blanca. Après le décès de sa mère, elle quitte Barcelone pour s'installer dans la maison de vacances familiale de Cadaqués. Sur cette terre riche des souvenirs de son enfance, sous le soleil de la Méditerranée, elle cherche l'apaisement. Mais elle ne part pas seule, une troupe disparate et invraisemblable l'accompagne : ses deux ex-maris, les fils qu'elle a eus d'eux, ses amies Sofía et Elisa, son amant Santi et, bien entendu, sa mère défunte, à qui elle ne cesse de parler par-delà la mort, tant cette disparition lui semble difficile et inacceptable. Les baignades, les promenades en bateau et les siestes dans le hamac vont se succéder, tout comme ces longs dîners estivaux au cours desquels les paroles s'échangent aussi facilement que les joints ou les amours. Les souvenirs affleurent alors, faisant s'entrelacer passé et présent. Blanca repense à cette mère fantasque, intellectuelle libre et exigeante, qu'elle a tant aimée et tant détestée. Elle lui écrit mentalement une lettre silencieuse et intense dans laquelle elle essaie de faire le bilan le plus honnête de leur relation douloureusement complexe. Elle lui dit avec ses mots tendres, drôles et poignants que face à la mort elle choisit l'élégance, la légèreté, la vie. Elle lui dit qu'elle choisit l'été et Cadaqués car elle sait que ça aussi, ça passera.

Je remercie Livraddict et les éditions folio pour l'envoi de ce roman. Ce titre était dans ma wish list depuis sa sortie en grand format. Donc quand il m'a été proposé, j'ai foncé.

Malheureusement cette lecture fut une déception. J'étais pourtant fortement intéressée par le résumé de la quatrième de couverture. Je souhaitais voir évoluer un personnage par des passages du passé et m'attendais à suivre une construction sur soi même. Mais pas du tout.

Blanca fait face au décès de sa mère mais n'arrive pas à reconstruire sa vie. Elle reste focaliser sur des futilités. Elle ressasse sans cesse des éléments futiles alors qu'elle est très bien entourée. Je l'ai trouvé si immature, si concentrée sur elle même. Je n'ai pas du tout réussi à m'attacher à elle. 

De plus, le style d'écriture de l'auteur ne l'a pas fait avec moi. Les phrases sont longues, les descriptions faites partent dans tous les sens. J'ai eu du mal à me retrouver dans l'espace temps. J'ai bien compris les retours en arrière qui concerne la mère de Blanca mais quand arrive t-elle à Cadaqués, pourquoi se retrouve t-on à cet endroit à ce moment là. Et puis, j'ai eu beaucoup de difficultés à trouver le lien entre tous les personnages décrits. J'ai donc eu une impression de brouillon perpétuel.

Si j'attendais de ce roman un personnage meurtri mais qui à un moment se ressource et se reconsidère cela n'a pas été du tout le cas. Il ne dégage de se livre que de la mélancolie. Alors peut être est-ce le but recherché par l'auteur mais ce style ne correspond pas à ce que j'attend dans mes lectures. Il représente donc un mauvais choix en ce qui me concerne.

Note: 11/20

Publié dans Milena Busquets

Commenter cet article