La tresse

Publié le par lpakerette

Ecrit par Laetitia Colombani

Editions: Grasset

Genre: Contemporain

Prix: 18€

224 pages

Synopsis: Trois femmes, trois vies, trois continents. Une même soif de liberté.
Inde. Smita est une Intouchable. Elle rêve de voir sa fille échapper à sa condition misérable et entrer à l’école.
Sicile. Giulia travaille dans l’atelier de son père. Lorsqu’il est victime d’un accident, elle découvre que l’entreprise familiale est ruinée.
Canada. Sarah, avocate réputée, va être promue à la tête de son cabinet quand elle apprend qu’elle est gravement malade.
Liées sans le savoir par ce qu’elles ont de plus intime et de plus singulier, Smita, Giulia et Sarah refusent le sort qui leur est destiné et décident de se battre. Vibrantes d’humanité, leurs histoires tissent une tresse d’espoir et de solidarité.

J'ai entendu parler de ce livre par hasard et les critiques qui en sont ressorties m'ont incitées à  le découvrir. Et j'ai bien fait de me laisser tenter.

J'ai beaucoup aimé ce livre. Il m'a fait passer par différents sentiments. Je me suis attristée devant l'histoire de Smita, je me suis attachée au tempérament de Giulia et je me suis rebellée contre Sarah. Voici donc le premier point positif à ce livre. On y découvre 3 femmes complètement différentes. Elles vivent toutes les trois dans des pays différents, où les conditions de vies sont presque totalement opposées. De plus, le roman est construit avec des chapitres alternés du point de vue de Smita, Giulia et Sarah et j'apprécie toujours autant ce système de narration.

Ce roman nous relate les conditions de la femme dans divers pays. Il y a Smita qui doit exercer un métier des plus horribles en Inde (je vous laisse le découvrir) et qui se voit rejetée totalement du reste de la population. J'ai été bouleversée par son destin, par la discrimination qu'elle connait et surtout par son courage sans faille. Quel tempérament, quelle force!!! J'étais partagée entre attendre avec impatience les chapitres qui lui étaient consacrés et la tristesse de devoir suivre sa bataille en tant que femme. Smita est indéniablement celle qui m'a le plus marqué dans ce livre.

Il y a également Giulia, qui elle aussi doit se battre, mais qui connait plus de reconnaissance dans son pays (Italie). Son activité professionnelle m'a rendue curieuse et j'ai retrouvé sans problème l'ambiance des familles italiennes. J'ai aimé suivre Giulia car elle est une jeune femme qui doit prendre des responsabilités. Elle est une personne sincère, attentionnée, intelligente. Son histoire m'a donné du baume au coeur car elle a pu me démontrer qu'il faut savoir pendre de grandes décisions dans la vie sans savoir si celles-ci seront payantes un jour.

Enfin, il y a Sarah qui représente la femme la plus antipathique du roman au début et qui finalement nous attendrie à la fin. Elle reste celle que j'ai le moins appréciée. Elle fait preuve d'égoïsme envers sa famille. Elle ne se rend pas compte que les sacrifices qu'elle fait sont souvent peines perdues. Le combat qu'elle mène n'a fait que l'enfoncé davantage dans le creux de la différence entre homme et femme dans le monde du travail.

Mais finalement même si l'auteur a su nous présenter trois femmes aux vies différentes, c'était pour nous préparer ou nous démontrer que leurs destins sont quand même liés. Elles ont du se battre en tant que femme, elles ont du s'affirmer et avancer en faisant uniquement confiance à leur instinct. J'ai beaucoup aimé cette leçon de vie. On finit ce livre en se disant que quelque part dans le monde des personnes se battent pour améliorer les choses et que ces gens là ont mérité notre reconnaissance.

Vous l'aurez compris ce livre m'a touché et j'ai beaucoup aimé ma lecture.

Note: 18/20

Publié dans Laetitia Colombani

Commenter cet article