Le ciel est la limite

Publié le par lpakerette

Ecrit par Anne Lanoë

Editions: Fleurus

Genre: Jeunesse

Prix: 13,90€

253 pages

Synopsis: Samuel Rivière, mutique depuis un accident de voiture qui a coûté la vie à sa mère, décolle pour Rio de Janeiro afin de rejoindre un projet social et écologique de re-végétalisation d'une favela de Rio. Sa famille, désemparée par son silence depuis un an et huit mois, espère le voir revenir à la vie en l'envoyant passer de force ses deux mois d'été au Brésil chez Hélio Arrabal, grand ami de son grand-père.
Samuel est accueilli par Hélio et sa nièce Céu à Vidigal et rencontre les adolescents étrangers et les cariocas avec lesquels il doit travailler. Mais Samuel est bien décidé à ne pas se mêler à eux, même si Céu exerce sur lui un charme certain. Parviendra-t-il à guérir de ses blessures et Céu trouvera-t-elle en lui l'incarnation de celui qu'elle cherche depuis si longtemps ?

Il y a un petit moment que je n'avais pas lu un livre jeunesse. Je me suis totalement laissée influencer par la blogosphère pour la lecture de celui-ci. Et je dois dire que ce fut une agréable surprise.

Nous faisons connaissance avec Samuel, dévasté par la mort de sa mère, à tel point qu'il a décidé, depuis plus d'une année, de ne plus parler. Il est plongé dans son mutisme car il reste persuadé qu'il est à l'origine de la mort de sa mère. Il est obligé d'embarquer pour Rio de Janeiro pour quelques mois afin d'intégrer une sorte de camp pour adolescents en difficultés. Il est compliqué au départ de trouver de la sympathie pour Samuel. En effet, il refuse toute aide et est en rébellion contre tout le monde. Le projet concernant la favela lui semble absolument dénoué de sens.

Pourtant, il est entouré de personnages assez charismatiques. Et c'est ça qui m'a plu. Céu se montre au petit soin pour lui et d'une telle générosité. Elle fait confiance à son instinct et souhaite se rapprocher spontanément de Samuel. Ses sentiments sont très forts mais Samuel ne voit pas toute sa délicatesse et déverse sa colère sur elle alors qu'elle n'a souvent rien demandé. Pareil pour Kader qui se révèle être un très bon compagnon de route pour Samuel. Vraiment ce petit groupe m'a plu et m'a attendri. Ils cachent tous des blessures et font tout pour que Samuel se sente bien.

Au fur et à mesure, Samuel finit quand même par se remettre en question et avancer. Il s'appuie beaucoup sur son frère qui lui aussi fait preuve de beaucoup de tendresse. Le roman comprend quelques mails échangés avec lui et ces derniers rythment bien l'histoire. Tout le roman est basé sur l'acheminement de soi, le fait de savoir relativiser par rapport à ceux qui nous entourent et surtout de montrer qu'il faut savoir se lâcher dans sa vie.

Ce livre nous fait aussi pas mal voyager. Les adolescents font quelques randonnées dans Rio de Janeiro. Notamment au Pain de Sucre, dans les favelas, les musées et les plages. Les descriptions faites par l'auteur sont très accessibles. Les pages se tournent sans embuches et on a plaisir à enchainer les chapitres.

Donc un petit retour dans le genre jeunesse très plaisant avec des adolescents très intéressants.

Note:16/20  

 

 

Publié dans Anne Lanoë

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article