Les délices de Tokyo

Publié le par lpakerette

Ecrit par Durian Sukegawa

Editions: Le Livre de Poche

Genre: Contemporain

Prix: 6.90€

224 pages

Synopsis:  Pour payer ses dettes, Sentarô vend des gâteaux. Il accepte d'embaucher Tokue experte dans la fabrication de an, galette à base de haricots rouges. Mais la rumeur selon laquelle la vieille femme aurait eu la lèpre étant jeune, met la boutique en péril. Sentarô devra agir pour sauver son commerce.

Je voulais lire ce roman depuis sa sortie en grand format en 2016. C'est sa sortie en page qui m'a enfin décidé à le lire. Je suis spontanément attirée par l'Asie et c'est avant tout pour cela que je mettais penchée sur cette histoire.

Nous sommes effectivement au Japon. Nous faisons connaissance avec Sentarô qui n'a pas eu une vie facile et qui continue à à vivre un quotidien assez morose. Même si il bénéficie d'une sorte de restauration rapide à la japonaise, il ne trouve pas de dynamisme suffisant pour que ses journées soient plus sympathiques. C'est sa rencontre avec Tokue qui va tout changer et lui faire réaliser certaines choses.

La première partie du roman nous résume la rencontre entre ces deux personnages et je l'ai trouvé très plaisante. On y retrouve toute la discrétion des japonais entre eux. Leur culture les rend timides, ils n'osent se dire les choses mais cela ne les empêche pas de beaucoup s'observer. Ils se font petit à petit à la proximité de l'un et l'autre. Ils s'apprivoisent tranquillement mais surement. Leur relation est très intéressante et chargéé de mystère car personne ne se dévoile.

La deuxième partie m'a cependant un peu plus ennuyée. Non pas que je n'ai pas été touchée par le passé de Tokue mais j'ai trouvé que le sujet des pâtisseries japonaises prenaient bien trop de place. D'autant que le roman est court donc être trop descriptif n'était pas la bonne solution selon moi. Quel dommage de ne pas avoir continuer de se concentrer sur la personnalité des personnages. Nous continuons tout de même à en découvrir quelques facettes mais pas assez.

L'écriture est assez poétique. L'auteur intègre à son récit différentes saisons et décrit à merveille le changement des cerisiers et nous savons que ces arbres sont importants dans la culture asiatique. Je me suis imaginée un panel de couleurs et j'ai trouvé quelques passages très jolis.

Mais bon je garde tout de même en mémoire cette deuxième partie qui m'a un peu perdue finalement.

Note:15/20

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article